Grand Prix de MALAISIE 2005
sur TF1


"Diplômé en pression!"


Cquié, cquihené de l'éhèctronique, tousque l'on a vérifiéchétoyta on a pas tou encore trouvé la so euh pourquoi y'avait eu c'problème
L'aheurodynamique est à régler très zh justice, judicieus'ment pasque y'a des grandes courbes eughgng des, chang'ments d'assiette
D'énormes diplômes, spécialisés de la pression
C'est moulé pour avoir aucun prolèmdepaglisser
La roue arrière, la roue avant se désoladé dé-so-li-darise du sol
La 17, la 17b, la 16 et demi
Y faut pas prézuger des forc'de Renault
Pedro De La Resa
Du mal dans le copite
Très difficile pour les mécaniques, et aussi, pour la voiture
Un circuit qui fait cinq-mille cinq cinq kilomètts cinq cent quarante
Sansesrapalka
On est pas sorti encordblpblaregardez sur ces voitures
Il le sait, Fizikhlha
Formidable Toyota, au volant du jeune Italien
56 tours : 18 et 18
Ouéyvontrébienjéossivnulepneuarièr, onvoipatrébienlàsionpoué, c'est bien
Ah quelle masse d'armes !
Le spirit
Et puis on commence non seulement à rgardésérétrohiehueupi
Que Webber s'écarte un peu suradrt
C'est la classique, les deux Wilambém bémdoublevé
Quand vouoyez arriver une vitesse en survitesse une voiture en survitesse
On pensait que babablablabla l'essence
Jacques chante la Marseillaise
Le garçon, la victoire ça déclupléforces

Un grand merci à Moumou pour les Laffiteries des séances d'essais !